Se comparer

Il suffit de jeter un coup d’oeil sur Ies réseaux sociaux et là on voit toutes ces mamans qui posent avec un teint magnifique, un corps de déesse.

Elles ont le ventre tout plat, pas de poche kangourou sour les yeux, elles on le sourire et leurs vies ont l’air tellement façile… 

Certaines vont poser en faisant leurs yogas … et avec bébé !

Personnellement j’ai essayé mais après avoir failli me faire une lombalgie en position du guerrier avec bébé à bout de bras j’ai compris que ce n’était pas pour moi !

Certaines encore, cousent la garde-robe de leur famille !

« Mais comment elles font? ? ! »

« C’est quoi leurs secrets?? »

Comment font ces mamans pour être des Wonder Mum ? 

Pour arborer toujours leurs plus beau sourire?

Vous savez quoi?

ON S’EN FOUT!

On s’en fout par ce qu’on n’a pas toutes les mêmes priorités, le même temps, les mêmes envies, les mêmes enfants… 

la même vie en fait!

 

 

Une maman qui a un bébé hurleur, ne l’a pas choisi et toute sa journée va être consacrée à son bébé, elle n’a pas le choix c’est comme ça.

Une maman qui a un bébé dormeur, aura un peu plus de temps libre et pourra donc plus se consacrait à ce qu’elle aime faire, ses hobbies, …

Une autre, aura beaucoup d’aide de sa famille;

Une autre encore aura pu avoir une place en crèche très rapidement…

 

Nous ne savons pas ce qui se passent chez les autres, et parfois, ces photos, ces sourires, peuvent cacher une fatigue extrême.

Nous vivons dans un monde où l’on prône la perfection, où il faut sans cesse montrer que l’on est forte!

Arrêtons de croire qu’une minute entre-aperçu dans la vie d’une maman nous laisses apparaître son quotidien!

Une photo, un instant dans un super marché, un moment au jardin pris au compte goute ne caractérise en rien la vie d’une personne.

C’est à cause de ça, que j’ai frisé le Burn Out.

Je me focalisais sur ce que je voyais autour de moi.

Mentalement, j’ai toujours était dans « le dépassement de soi », que ce soit pour le sport, le travail, … il faut toujours que je pousse mes limites… c’est comme ça!

J’étais donc sans cesse dans la culpabilité et dans la frustration de me dire, « mais pourquoi j’y arrive pas??!!!!! »

Aujourd’hui j’ai compris, j’ai mis du temps, mais mieux vaut tard que jamais!

J’ai perdu du temps, à me focaliser la dessus, et la première année de ma fille aura été très sportive mais je ne veux pas regretter comme ça c’est passé.

Par ce que ça m’a permis de faire un point sur moi-même, de comprendre pourquoi j’avais besoin d’être comme ça et surtout de changer ! 

 

 

Maintenant je vois les choses différemment, et je les prends avec beaucoup plus de légèreté.

Avant la phrase que je me répété à longueur de temps était « tout passe.. »

Aujourd’hui je me pose la question dès que j’ai un coup de stress « Est ce que c’est grave? » Et ça m’aide beaucoup à relativiser!

Si vous êtes comme moi et que vous êtes beaucoup dans le « contrôle » ; 

J’espère vous faire gagner du temps avec ce message, par ce que devenir maman, c’est beaucoup de changement, auquel on ne s’attend pas forcément.

Et c’est normal d’être fatigué, c’est normal d’avoir envi de hurler, c’est normal d’avoir envi de les noyers (de temps en temps seulement, avec modération hahaha!) 

Il ne faut juste pas lutter contre ça, c’est humain! 

Arrêtons de nous gâcher la vie, à nous comparer les unes et les autres, de faire envier la copine, ou de la juger sur sa façon de réagir;

Si elle réagi d’une façon démesuré, c’est peut être juste par ce qu’elle est à bout de nerf et qu’elle a juste besoin d’aide.

Et oui, hurler sur nos enfans, ce n’est pas une passion ni un hobbies!

Soutenons nous, car il n’y a pas de mauvaise maman, il n’y a que des mamans qui font de leurs mieux.

« Soit acteur de ta vie, et non spectateur de la leur… »

Mom Power !

 

Laisser un commentaire