Les jours qui suivent l’accouchement

Vous êtes sur le point d’accoucher, vous le savez, vous le sentez le jour J approche !

Beaucoup d’entre nous se projettent avec leurs bébés bras, le contact visuel, certaines imaginent même leurs petites bouilles … et vous avez bien raison c’est bien la l’essentiel!

Aujourd’hui je souhaite juste partager avec vous quelques petits détails qui me sont arrivé juste après mon accouchement et auquel je n’étais pas préparé du tout car ce n’est pas ce genre de détail que nous racontent nos amies ou nos mères.

Mais moi j’aurais bien aimé qu’on m’en parle!

Peut-être que si vous rencontrez ces petits désagréments, vous pourrez les vivres mieux, puisque étant anticipé.

    • La tête qu’on a après l’accouchement : Pour ma part j’ai faits pas mal de rétention d’eau pendant ma grossesse, ce qui m’a valu d’être quand même « légèrement » bouffi!

Lorsque j’ai accouché j’ai poussé tellement fort pour faire sortir ma poulpette au plus vite que je me suis retrouvé avec un visage tout gonflé ! Quand j’ai vu ma tête dans le miroir, je me suis dis « tant pis, demain j’aurais dégonflé » , mais le lendemain rien, le surlendemain encore moins et au bout d’une semaine j’avais toujours le visage bien gonflé.

La un moment de panique me parcours quand même et a ce moment la j’espère que je ne vais pas garder cette tête la éternellement!

Ma tête a finalement dégonflé comme le reste de mon corps une fois que la rétention d’eau eu complètement disparu, ce qui a quand même mis trois bonnes semaines.

La patience est une vertu !

    • Gérer les visites : Ça vous le savez, vous avez dû le lire partout déjà, votre sage-femme vous en a même peut-être parler aussi.

« Dites aux personnes qui viennent vous rendre visite que vous êtes fatigué, que vous avez besoin de vous reposer. Il faut profiter d’être à la maternité pour récupérer, une fois à la maison ce sera plus difficile… »

Oui bon ça, en théorie c’est très bien mais en vrai, vous venez d’accoucher tout le monde veut venir vous voir, vous faire des cadeaux et c’est bien normal.

Vous-même avez dû vous rendre à la maternité pour rendre visite à une amie, à votre soeur,… et ça vous a fait tellement plaisir.

Une fois que l’on passe de l’autre côté de la barrière on se dit « hhhmmmm je n’aurais pas dû rester si longtemps quand X accouchée la pauvre… » trop tard, et aujourd’hui c’est votre tour !

Il faut juste s’y préparer, vous le vivrez plus facilement.

    • Le maquillage : Moi aussi dans ma valise de maternité j’avais pris ma trousse de maquillage… Je m’étais dit, « je ne veux pas avoir une tête de morte vivante sur les photos et puis je veux avoir bonne mine pour les gens qui viennent me rendre visite. »

Je vais vous faire gagner de la place dans votre valise.

Entre les points (oui on va en parler après), la fatigue, le peu de temps que vous avez pour vous entre les visites, les médecins qui déboulent pour contrôler que tout va bien pour vous et les sages-femmes qui viennent voir le bébé, vous aurez peut être un petit créneau maquillage de 10 min …

Honnêtement garder ces quelques minutes pour souffler un peu, fermer les yeux et pas pour courir (pardon boiter) jusqu’à la salle de bain pour vous maquiller.

On vient d’accoucher et on sait toutes qu’aucune femme n’a un teint de rose fraiche juste après.

Les gens viennent pour vous souhaiter du bonheur et non pour examiner vos cernes.

En revanche, chose que je ne savais pas et ça pourra peut-être intéressé l’une d’entre vous, à la maternité (j’ai accouché en clinique, je ne sais pas si c’est la même chose en hopital), une esthéticienne est venue me proposer ses services, pour un soin du visage, ou une épilation (oui il y a des fous partout, tu viens d’accoucher et on te propose de t’épiler… dehors!).

Bref, il y a différentes prestations qui vous serons proposées (photographe, psychologue, est…) renseignez-vous auprès de la maternité auquel vous allez accoucher avant, vous pourrez ainsi prévoir le budget nécessaire si intéressé.

    • Les points : Voila on y est, bon alors si comme moi vous pensiez que vous n’aurez des points que si votre gygy devait procéder à une épisiotomie pendant l’accouchement, bonne nouvelle vous pourrez en avoir quand même, même sans épisio.

Les points ça fait peur, et je vois déjà votre visage qui fait des mimiques tiraillées, mais en vrai si le suivi des points et bien fait vous en avez pour quelques jours de marche canard (3 à 5 jours à peu près pour ma part).

Ça c’est si vous ne tombez pas sur une sage-femme qui vous conseille d’utiliser un SECHE CHEVEUX pour aider à la cicatrisation des points!!!!

Les filles je vous en supplie, si une sage-femme vous conseille ça, vous lui répondez gentiment « oui, oui… » et vous fuyez très vite!

J’ai eu une super sage femme qui m’a suivi pendant toute ma grossesse, mais à la maternité (alors que ma cicatrisation se passer très bien) une sage-femme est venu m’examiner et m’a dis que je DEVAIS utiliser le sèche-cheveux après la douche pour bien sécher les points et être sûr que ça ne s’infecte pas…

Ça ma paru curieux mais cette femme avait l’air tellement sur d’elle que je l’ai écouté (oui ben une fois pas deux). Après l’avoir faits, je n’ai plus pu m’assoir pendant deux jours!

J’ai connu une personne pour qui les points ont fusionné avec la peau après des semaines de sèche-cheveux!

Ma sage-femme qui est venue m’examiner à la maison s’est rendu compte de mon erreur au premier coup d’oeil et ma dit que c’était un conseil des plus archaïque et que plus personne ne faisait ça depuis des années!

Malheureusement, j’ai encore vu des Vlogeuses dernièrement qui n’ont pas encore accouché et qui conseillent cela sur la toile d’après les conseils de leurs sage-femme.

C’est pour ça les filles, pour l’avoir vécu, je vous fais un retour là-dessus, a bas le sèche-cheveux !

    • Les conseils des sages-femmes qui n’ont aucune compassion :

À la maternité, la deuxième nuit, ma fille réclamer beaucoup à téter, elle avait tété déjà toute la journée et cela commençait à devenir un peu douloureux et je me suis rendu compte que la nuit elle voulait beaucoup téter pour dormir également.

Seulement si elle continuait comme ça, la journée là où elle aura vraiment besoin de téter pour se nourrire, je ne pourrais plus lui donner le sein ça serait trop douloureux!

Je me lève et essaye de trouver conseil auprès d’un groupe de sage-femme.

Je leur demande alors ce qu’elle en pense si je donne la tétine la nuit à ma fille ou même les bouts de sein en silicone pour avoir un peu de répit.

Je me prends une vague de reproche dans la tête, et elles m’expliquent que je vais compromettre mon allaitement, que je suis là pour ça, que ma fille a besoin d’être rassuré, qu’elle a besoin de moi et que c’est le minimum que je puisse faire pour elle. Il faut que je prenne donc sur moi!

ok…

Aujourd’hui je repense de temps en temps à ses femmes dans ce couloir, quand j’ai des doutes et que je dois reprendre confiance en moi.

Car à cause de ses réflexions, sur le moment, je me suis senti vraiment horrible comme mère, j’ai pensais que j’étais égoïste et qu’elle avait raison que je devais prendre sur moi (ce qui a failli compromettre vraiment mon allaitement car j’avais vraiment très mal et personne ne me donnait de solution).

Aujourd’hui je pense, qu’aucune de ses femmes n’avait déjà dû allaiter ou même peut être eue un enfant car aucune n’a compati, ni même essayé de m’aider.

Ne voulais laisser pas abattre par des réflexions de personnes qui n’ont aucune compassion pour vous.

Ayez confiance en vous, et en vos décisions.

Vous êtes, ou vous allez être maman, aujourd’hui et vous seul savez ce qui est bon pour votre bébé. Nous sommes toutes uniques et nous sommes libres de réagir toutes différemment face à une même situation!

    • Le ventre : Bien sûr vous allez accoucher et vous vous voyez déjà remettre votre super jean que vous mettiez avant votre grossesse et qui vous a tellement manqué!

Calmez-vous car vous ne retrouverez pas votre ventre plat tout de suite (sauf pour les ultras sportives, le corps a une mémoires!)

Après l’accouchement, mon ventre avait dégonflé mais il était encore la, comme si j’étais enceinte de six mois.

Il aura fallu bien un a deux mois avant que mon ventre dégonfle totalement.

Par contre, mon ventre est beaucoup plus lâche qu’avant mais pour ça je pense qu’un peu d’abdos ne me feraient pas de mal !

    • Les vêtements à la maternité : Je vous assure qu’après avoir accouché, vous aurez tout sauf envie d’enfiler un petit haut avec un pantalon (confère point plus haut sur la fatigue et sur les points).

Prévoyez des pyjamas sympas ou legging mais surtout des hauts qui s’ouvrent complètement car même si vous n’allaitez pas vous allez adorer faire du peau à peau avec votre bébé et si vous avez une visite à l’improviste vous pourrez vous rhabiller très rapidement et discrètement.

J’espère que cet article aura pu vous aider ou vous a peut-être rappeler des souvenirs pour certaines.

Très belle journée et plein de bonheurs à vous toutes !

Laisser un commentaire